Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Mer 7 Aoû - 22:55

Bonjour,

J’envisage, le lancement d'une une série consacrée à l'histoire de la participation sud-africaine aux opérations aériennes en Méditerranée entre 1941 et 1945.

Donc, si vous êtes intéressés, on recherche des volontaires pour voler côté bleu sur appareils de la Luftwaffe / Regia Aeronautica ou côté rouge avec la RAF / RAAF / SAAF.

Version : HSFX à jour + expert mod

Au menu :
- une série de mission sur base historique ;
- carte : Afrique du Nord (Libye / Northern Africa pour la première partie et éventuellement Crète pour 1 épisode) ;
- format Dog (pour éviter les incidents décollages ; problèmes techniques ou arrivée tardives) ;
- par contre fonctionnement type coop ;
- certains appareils seront en nombre limités ;
- des briefing plus complet que pour la série Océan Indien ;
- les missions seront indépendantes les unes et autres, même si une trame historique.

Organisation :
- lancement HL
- Rendez-vous : TS JV69 (20h45)
- lancement host : 21h15
- départ mission : 21h30

Date :
- les mardi soir
- début : mi-août - fin août / jusqu'en octobre (date à préciser en fonction de l'intérêt ou non).

Inscriptions :
- des inscriptions seront probablement nécessaire pour organiser l'équilibrage des deux camps et le nombre d'appareils ;
- une section bleu et rouge sera crée sur notre forum à cet effet pour faciliter les briefing.

A tout hasard ?

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Jeu 8 Aoû - 13:00

Salut Manfred,

je pense que tu peux compter sur le retour des vacanciers. Ce serait avec plaisir de jouer coté Regia Aeronautica.

Deux ou trois pilotes selon les dispos de chacun je pense. Et le mardi soir est libre, alors... Smile

Passe nous les codes du serveur TS stp ! Merci Manfred !

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Jeu 8 Aoû - 14:39

Salut

Parfait, si on peut disposer de spécialiste des avions italiens, puisque dans les différentes missions, j'ai essayé de sortir de la légende selon laquelle seuls les Bf 109 ont remporté des victoires en Afrique du Nord, à partir des différentes données historiques. Donc, il y aura pas mal, pour la première partie (jusqu'à El Alamein) d'appareils italiens voir même la majorité côté bleu.

Sinon, j'ai oublié de préciser. La série ne commencera pas mardi prochain. Je n'ai pas encore arrêté la date, j'attend d'abord de voir le nombre potentiel de présents pour réglé les détails techniques.
Mais, je pense probablement une première ou un prélude le mardi 20 août (mais date à confirmé en début de semaine).

Pour les inscriptions. Aucunes obligations de venir s'enregistrer sur notre forum. Je peux y remonter les info. Néanmoins, j’aimerais avoir une idée globale du nombre approximatif de présents pour équilibrer les deux camps et les missions voir pour y communiquer les briefing et info importantes.

S'agissant du TS, je te communique cela en PM.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Jeu 8 Aoû - 20:32

TS bien reçu.
On fait le point des présents... et on te prévient.

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Ven 9 Aoû - 13:28

Bonjour,

Quelques précisions :

- Sauf modification (décision définitive lundi), une première mission aura lieu le mardi 20 août afin de servir de premier test et réglé les éventuelles difficultés.

- En principe, il devrait être possible de bénéficier du serveur de PA_Dore, ainsi que du TS, ce qui serait une très bonne nouvelle pour avoir quelque chose de stable afin de prévoir des grosses missions.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Ven 9 Aoû - 19:50

À suivre, 2 pilotes de notre coté + 1 probable, en congés pour le moment.

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Dim 11 Aoû - 12:14

Bonjour,

1°: Je vous confirme que la première mission aura bien lieu le mardi 20 août. J'essayerais de donner les divers info - briefing - réservation appareil d'ici mercredi.

2°: Une section dédié à la campagne est désormais ouverte sur notre forum : "Campagne - La SAAF en Méditerranée (1941 - 1945)"
http://jv69.net/forum/index.php?c=2

3°: J'essayerais avant ce soir de mettre en ligne un premier document "les origines de la SAAF - déploiement en Afrique du Nord - prélude à la campagne : 1920 - 1941" (si je réussis à terminer la rédaction) afin de donner quelques notions historiques.
Ainsi qu'un post (court) résumant les éléments nécessaires pour la campagne.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Dim 11 Aoû - 14:19

Propos liminaires : Introduction sur la SAAF et déploiement en Afrique du Nord

Deux video d'introduction :

1°: Rare WW2 film: SAAF in East and North Africa


2°: Pilot training system in South Africa



La SAAF peut être considéré comme l'une des plus anciennes forces aériennes au monde puisqu'elle trouve ses origines, le 1er février 1923, lorsque le premier ministre Jan Smuts en signe l'acte de création de la force aérienne sous l'autorité du Chief of the General Staff aux côtés de la SA Army, de la SA Navy et du SA Enginneer Corps. Cependant, peu après la date sera avancée au 1er février 1920 avec effet rétroactif pour des raisons de propagande (en l’occurrence : dire que la première liaison entre Londres et l'Afrique du Sud a été réalisée par Pierre van Ryneveld, nouveau commandant de la SAAF).



http://aviationaoi.wordpress.com/2013/07/05/997/  

(1920 : Première liaison aérienne vers l’Afrique du Sud).



Il est vrai, toutefois, que les origines sont bien en 1920 lorsque le gouvernement sud-africain accepte l'Imperial Gift avec 111 appareils (11 DH-4, 48 DH-9, 30 Avro 504K et 22 SE5a) et divers matériels pour un coût de 2 000 000 livres.



Toujours est-il que le 1 Squadron SAAF est créé en 1922 sur le terrain de Zwartkop (dans les environs de Pretoria) sous le commandement du Kenneth van der Spuy avec trois Flight de six appareils correspondants aux trois spécialités (bombardement - reconnaissance ; chasse ; entraînement).

L'objectif étant de progressivement étendre ces Flight en Squadron avec un plan visant avant 1930 à la création de 12 Squadrons basé sur quatre bases aériennes pour 9 000 hommes (actif + réserve).



Cependant, si la SAAF connait quelques activités que ce soit en terme de maintien de l'ordre - police coloniale et coopération avec la RAF, le plan d'origine est rapidement rangé dans les tiroirs. En effet, le pays se retrouve dès 1925 confronté à une grave crise économique et agricole, gravé peu après par la crise mondiale. Résultat : faute de stratégie d'utilisation et d'adversaires potentiels, le budget est rapidement réduit au strict minimum pour assurer sa survie.

Ainsi, début 1930, la SAAF ne compte toujours que deux Squadron, dont l’un destiné à la formation du personnel. Ce dernier est, en outre, des plus réduits puisque, par exemple, en 1933 seuls trois nouveaux pilotes sont recrutés. L’état du matériel volant est encore pire puisque depuis l’Imperial Gift, aucun achat n’a été effectué, seuls des modifications locales des appareils avec moteurs ou structures améliorés ou moins obsolètes.

Il faut attendre 1935 et la conquête de l’Éthiopie (à laquelle, l’Union of South Africa s’était violemment opposé devant la SDN) pour voir une évolution. En effet, une véritable psychose de l’Italie se développe chez les dirigeants sud-africains avec la multiplication de rapports, totalement délirante, sur les appareils modernes dont dispose la Regia Aeronautica et de sa capacité à envoyer des formations de bombardiers innombrables sur l’Afrique du Sud depuis l’Éthiopie. L’un de ces rapports n’hésite pas à énoncer que l’Italie grâce à ses moyens aériens peut frapper et détruire toutes les structures économiques du pays par une campagne de bombardement d’une semaine maximum.

Toujours est-il que cette situation fait prendre conscience à l’Union of South Africa de l’état déplorable de sa défense. Ainsi, en 1936 - 1937, le ministre de la Défense Oswald Pirow lance un plan de réarmement dont le volet aéronautique est constitué par le Thousand Pilot Scheme. (il est, ironique, de noter que celui qui va contribuer au développement de l’outil qui permettra à l’Afrique du Sud d’intervenir dans la guerre était un fervent admirateur d’Hitler et Mussolini et le fondateur à partir de 1942 d’un groupuscule aux idées proche du national-socialisme).

Ce plan se base sur quatre éléments :

-          Amélioration du matériel avec la commande du Hartbees (une variante locale de la famille du Hawker Hart) et du Hawker Fury ;

-          Création de quatre nouvelles bases aériennes (Waterkloof, près de Pretoria ; Bloemfontein ; Cape Town et Durban) ;

-          Création, en plus de deux Squadron opérationnels et un d’entraînement, avec des détachements (Flight) sur chacune des bases aériennes ;

-          Mise en place d’un pôle de pilotes de réserve, complété par un programme similaire concernant le personnel technique avec pour objectif de disposer à terme de 1 000 pilotes et 1 700 techniciens en cas de besoin ;

-          Développement d’une collaboration avec la SA Airways pour l’achat d’avions de transport susceptible d’être transformé en bombardiers en cas de besoin.

Néanmoins là encore, la planification se heurte de principe de réalité :

-          Suite à une énième crise politique, le général James Hertzog (leader des nationalistes) se retrouve au pouvoir et une dispute éclate avec les Britanniques sur la participation de l’Afrique du Sud au sujet de la participation à la défense de l’Empire. Les seconds souhaitent impliquer l’Afrique du Sud dans le cadre de la protection de l’Égypte et du Moyen Orient, tandis que les premiers essayent de se dégager de toute obligation vis-à-vis de l’Empire ;

-          Dans ce cadre, le premier ministre Hertzog annonce que les forces sud-africaines doivent dicter l’emploi dans le cadre d’un conflit local et non européen avec des unités mobiles capable d’opérer dans le bush de façon autonome pendant plusieurs jours. Dès lors, si la force aérienne doit se renforcer, elle doit le faire dans le cadre unique de cette stratégie.

Tout cela explique que début 1938, le Ministère de la Défense refuse la proposition britannique visant à l’achat d’un stock de Gloster Gladiator, Hurricane, Fairey Battle et Bristol Blenheim. En outre, certains responsables estiment que dans l’hypothèse d’un conflit à partir de 1941, une partie de ses appareils seront obsolètes, qu’il s’agit, donc, d’une dépense inutile et que de surcroit, l’industrie britannique est suffisamment performante pour gérer ses propres besoins et fournir les membres de l’Empire en cas de besoin urgent. Finalement, une commande supplémentaire de Hawker Hartbeest est placée avec quelques modifications pour en faire un avion multiusage (reconnaissance ; bombardement et entraînement avancé à la chasse).

Mais, l’évolution rapide des évènements en Europe durant l’année 1938 commence à provoquer quelques inquiétudes, et décision est prise d’envoyer le Major C.G. Ross avec une délégation de la SAAF pour observer les évolutions de la RAF et procéder à une tournée des principales forces aériennes. Son rapport, sur sa visite du RLM à Berlin, provoque une très vive réaction puisque l’État-major sud-africain s’était totalement désintéressé du cas de l’Allemagne, obnubilé par sa psychose de la Regia Aeronautica. Peu après, en octobre, le ministre de la Défense Oswald Pirow, à l’issu d’une visite privée en Allemagne et en Italie, fait savoir qu’indépendamment de ses sympathies la situation en Europe est très sérieuse et que ses discussions avec Hitler et le Comte Ciano ne l’ont en aucun cas rassuré sur les évènements à court terme. Il indique, en outre, que quelle que soit la position de l’Union of South Africa vis-à-vis des différents belligérants et même si il est opposé à tout engagement dans un conflit européen, l’achat d’appareils modernes parait urgent pour faire face à toute situation. Enfin, lors du passage à Londres afin de rentrer, l’Air Ministry lui fait comprendre clairement que l’industrie britannique ne pourra pas garantir la livraison d’avions, autres que déclassés, à partir de 1939. Pirow prend, alors, la décision sans consulter son gouvernement, de valider la commande de cinq Hawker Hurricane Mk I bipale, un Bristol Blenheim et un Fairey Battle, en attendant un achat plus massif. Cependant, aucune décision ne sera validée avant la fin de l’année.

Ainsi, en septembre 1939, lorsque la guerre éclate, la situation de la SAAF n’est pas très brillante avec seulement :

-          Le 1 Bomber-Fighter Squadron sur Hawker Hartbeest (renommé 11 Squadron peu après)

-          La Fighter Station de Waterkloof avec les Hawker Fury et quatre Hawker Hurricane (l’un ayant été détruit dans un accident). Transformé en 1 Squadron ;

-          Le 12 Squadron équipé de quatre Ju 86 ;

-          Quatre Squadron sur Ju 86 (13, 14, 15 et 16), à raison de trois appareils chacun, dispersé le long des côtes sud-africaines et namibien.

Cependant, cet évènement fait brusquement éclater le fragile gouvernement d’union entre modéré et nationaliste vis-à-vis de l’Empire. Finalement, après plusieurs jours de débat, le général Jan Smuts (leader des modérés) réussit à faire voter la déclaration de guerre et le soutient à l’Empire britannique par 80 voix contre 67. Il est, néanmoins, contraint à deux concessions qui auront un impact majeur par la suite : seul l’envoi de volontaire sera autorisé ; ces volontaires ne pourront servir que dans les limites du continent africain, tout autre théâtre d’opérations étant rigoureusement interdit sauf décision contraire et expresse du Parlement.

Le retour au siège de premier ministre de ce fervent partisan de la force aérienne provoque, enfin, l’attribution des priorités à la SAAF :

-          Le général Pierre van Ryneveld, commandant de la SAAF, est installé au siège de Chief of the General Staff, tandis que les divers postes à responsabilité sont progressivement confiés à des membres de la SAAF ou ayant eu un lien avec ;

-          Dans l’attente du développement des forces terrestres, la SAAF est transformée en un moyen de réaction rapide avec la création de la 1st Bomber Brigade (sous les ordres du Lieutnant Colonel Stephen A. Melville) regroupant tous les moyens aériens disponibles à l’exception des unités nécessaires aux patrouilles maritimes et à l’entraînement ;

-          Si l’Union of South Africa maintient son refus d’intégrer l’Empire Air Training Scheme au nom de l’autonomie, dès décembre 1939, le Général Jan Smuts propose aux Britanniques la mise à disposition des bases nécessaires pour la formation par le Joint Air Training Scheme, à la condition qu’une partie des instructeurs et appareils soient employés pour le programme d’entraînement de la SAAF ;

-          Enfin, une demande est officiellement déposée à l’Air Ministry à Londres pour l’achat d’appareils modernes. Cependant, une réponse négative arrive immédiatement : l’industrie britannique doit donner toutes les priorités à la RAF et aucun avion ne peut être dispersé dans l’immédiat. Néanmoins, il est signalé qu’un stock de Hawker Fury, Gloster Gauntlets et Gladiator est disponible en Égypte dans un entrepôt et que si les Sud-Africains le souhaitent ils peuvent aller les chercher. Face à cette situation, une commission d’achat est immédiatement créée sous la direction du Colonel John Holthouse (SA Engineers Corps) pour prospecter en France et aux États-Unis. Mais, là encore, dans le premier pays la réponse est la même qu’à Londres et dans le second si plusieurs modèles intéresses fortement la commission, l’Afrique du Sud est en bas des priorités et Holthouse rentre les mains vides (mais si peu après, les Britanniques accepteront de céder une partie des commandes franchies du Hawker 75). Finalement, la seule solution consiste à accepter le stock en Égypte même si une partie des avions s’avèreront totalement déclassés voir hors d’état de vol.

Dans le même temps, les premières négociations commencent avec Londres concernant le rôle de l’Afrique du Sud dans le cadre du conflit et en conformité avec la limitation du service africain. Sans surprise, un accord est rapidement trouvé pour un déploiement au Kenya et au Soudan à partir de mai 1940 pour soulager la RAF et faire face à l’Empire italien. La proposition visant à impliquer le pays dans la défense de l’Égypte est validée dans le principe, mais placée en attente du développement de la logistique nécessaire et de la neutralisation du danger en Afrique de l’Est, considéré par les Sud-Africains comme l’objectif premier de leur stratégie.

Pour les opérations en Afrique de l’Est, voir :  http://aviationaoi.wordpress.com/

Les 6 et 7 mars 1941, nouvelle réunion à lieu au Caire entre le General Archibald Wavell et le premier ministre Jan Smuts, ainsi que le General Pierre van Ryneveld. À l’issu, l’entrée en action imminente des forces sud-africaines de la SAAF est officiellement validée malgré des dissensions importantes quant au rôle et à la question de son autonomie. À cet effet, le Colonel William H. Hingeston est envoyé auprès de l’Air Chief Marshal Arthur Longmore afin de mettre en place les structures nécessaires. À noter que ce soit aura des conséquences non négligeables, car en décidant de gérer l’action de la SAAF depuis Pretoria avec seulement un officier de liaison avec le grade de Colonel au Caire, les Sud-Africains seront à plusieurs reprises exclus des grandes décisions.

Finalement, le plan suivant est décidé :

-          Déploiement le plus rapidement possible d’un Squadron de bombardement léger sur Maryland (encore en cours d’entraînement) et deux Squadron de chasse : l’un rappelé d’Afrique de l’Est et le second sur Mohawk (cependant, les problèmes de moteurs à répétition conduit, peu à près à annuler le déploiement opérationnel de cet appareil). D’autres unités devant suivre dès que possible ;

-          La RAF s’engage à mettre à disposition les équipements nécessaires, mais sans incorporation de la SAAF, cette dernière devant conserver son autonomie de structure (condition primordiale posée par les Sud-africains préalables à tout déploiement) ;

-          Si du personnel britannique peut être incorporé aux Squadrons sud-africains, celui-ci devra être réduit au strict minimum et uniquement au personnel technique, afin de conserver l’identité nationale ;

-          La principale pierre d’échauffement se retrouve dans la formation, en effet, anticipant les pertes à venir les Britanniques souhaitent la mise en place d’une réserve de pilote et membres d’équipages auprès des OTU d’Égypte, tandis que la SAAF désire conserver la main mise sur l’entraînement et les affectations. Finalement, avec réluctance les Sud-Africains acceptent d’envoyer 65 pilotes, 27 observateurs et 63 mitrailleurs pour former cette réserve, mais dans le même temps, la pratique s’installe de remplacer directement les pertes par du personnel provenant des écoles au pays. Cette décision aura des effets non négligeables en ce sens que les pilotes arriveront dans leurs Squadrons sans expériences sur leurs avions d’armes voir même sur avion moderne (jusqu’en 1942, la formation des pilotes de chasse, par exemple, sera principalement sur Hawker Fury et Gloster Gladiator) avec des pertes en conséquence ;

-          Les Squadron de la SAAF, conforment à la décision du Parlement, ne pourront être employé que dans les limites du continent africain ou à la condition de décoller et atterrir sur une base africaine sauf urgence technique. Cette impossibilité de redéployer sur d’autre théâtre d’opérations (comme pour la RAAF, par exemple) en cas de nécessaire aura des conséquences en terme d’équipement à terme puisque la SAAF sera placée au bas des priorités. Cependant, il convient de nuancer cette remarque, régulièrement cité, en comparant avec la dotation des Squadron de la RAF qui n’est souvent guère meilleure.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Dim 11 Aoû - 15:04

Merci Manfred !

Combien de missions prévois-tu ?

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Lun 12 Aoû - 13:58

300St_Tempesta a écrit:Combien de missions prévois-tu ?
Salut

Je n'ai pas prévu de nombres précis : actuellement, j'ai 5 missions construites et 12 scenarii prévus (+ quelques autres idées). Mais, certaines ne seront pas joués et d'autres ajoutés, à voir selon le nombre de présents et les souhaits (par exemple, si plus de pilotes de bombardiers que de chasseurs, je vais m'orienter vers certaines et pas d'autres).
Globalement, j'ai prévu cette série jusqu'à la fin octobre / début novembre, en sachant que cette date est purement indicative, on pourra arrêter avant si nécessaire ou continuer après cette limite si il y'a une demande. L'avantage de ce type de série mission, c'est qu'on peut sans difficulté interrompre puis reprendre à une date ultérieur ou modifier le déroulement, contrairement à des grosses campagnes à gestion style SEOW.

Pour le reste, comme j'ai toujours procédé, on est là pour passer une soirée sympathique, se détendre après une grosse journée de travail, donc je préfère éviter d’imposer trop de règles et normes (j'en vois déjà trop dans mon boulot) mais de fonctionner tant qu'il existe une envie et un intérêt pour cette série de mission.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Lun 12 Aoû - 13:59

Mission 1 : Première Sortie de la SAAF en Afrique du Nord

Mardi 20 août 2013

Briefing rouge et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62394#62394

Briefing bleu et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62395#62395

NB : comme indiqué sur d'autres forum, aucune obligation d'inscription sur notre forum, on peut fonctionner par PM. Cependant, si au moins un pilote par escadrille peut le faire, cela ne fait gagner énormément de temps en facilitant l'organisation des missions sans devenir passer des heures tous les jours sur chaque forum avec le risque d'en oublier. En plus, d'être toujours sympathique pour les discussions.
Mais, on peut toujours se débrouiller sans, c'est à vous de voir, il n'y a aucune obligation.

NB 2 : Si après inscriptions, vous n'avez pas accès à votre forum privée, merci de laisser un message ici
http://jv69.net/forum/viewtopic.php?t=5760


Première période : Du déploiement (avril – mai 1941) à El Alamein


Episode n°1 : Première Sortie de la SAAF en Afrique du Nord


L'arrivé des 1 et 24 Squadron SAAF en Afrique du Nord

Suite au plan, la SAAF prévoit de commencer son déploiement à partir du mois d’avril. Ainsi, le Major Charles E. Martin (C.O. 24 Squadron) reçoit l’ordre de quitter la base de Waterkloof pour l’Egypte avant le 9 avril avec huit Maryland. Toutefois, le Squadron étant alors en pleine transformation sur cet appareil, le transfert vers le nord s’avère compliqué et ne sera terminé qu’au 2 mai. Malheureusement, le 21 avril, un des appareils (n°1626 – AH324) s’écrase lors de l’atterrissage à Wadi Halfa causant la mort du Lieutnant Edward Coltsman-Cronin, les autres membres étant légèrement blessé. Cependant, en arrivant sur place, le commandement britannique considère que le Squadron est très en-dessous des standards minimum d’une unité opérationnelle et décide de détacher provisoirement les sud-africains auprès du 39 Squadron RAF en qualité de B Flight (sous les ordres du Captain J.A. Terreblanche) à Fuka. La première sortie est effectuée par les Lieutnant Charles S. Kearey et Gerard Genis, le 14, dans le cadre d’une reconnaissance au-dessus du front.

De son côté, début avril 1941, le 1 « Prima » Squadron est retiré des opérations en Afrique de l'Est en vue de son transfert vers le nord. Le 10, le départ vers l'Égypte est annoncé, même si à leurs grandes déceptions, les pilotes apprennent qu'ils doivent convoyer leurs vieux et fatigués Hurricanes Mk I bipale. Le 16, le Squadron est déclaré opérationnel à Alexandrie avec instruction de se familiariser au sein de la défense aérienne du port. Le repos est de très courte durée puisque dès le 4 mai, ordre est donné d'envoyer 12 Huricanes soit la dotation complète sur l'aérodrome à Sidi Haneish.
Le premier vol opérationnel a lieu le 12 lorsque le Major Thomas Ross Theron (C.O.) décolle avec le Captain Kenneth A. Quirk pour intercepter des bimoteurs, sans conséquence. Divers patrouilles ont lieu les jours suivants mais sans incident, sauf tard dans la soirée du 12, lorsque le Lieutnant Dirk C. Uys est contraint à un atterrissage forcé.


16 mai, la première véritable sortie de la SAAF

Le 15 mai, les britanniques lancent l'opération Brevity et la 1 Squadron SAAF reçoit l'ordre dès le lendemain d'envoyer ses appareils en patrouille au-dessus des troupes amis. La journée du 16 sera très active pour les pilotes sud-africains.
Tôt le matin, à 09h30 une patrouille de Hurricane Mk I formé par les Lieutnant Robert H. Talbot et Dirk C. Uys en mission de strafing près de Bir Belfaa, intercepte un groupe de Ju87. Les sud-africain partent à l'attaque et Talbot revendique un appareil ennemie.

"Alors que nous volions à 60 m, le Lieutnant Uys signal des appareils ennemis train sortis. Nous prenons de  l'altitude et plongeons sur les appareils qui semblent porter des croix noires. Un des appareils est au-dessus de moi, je grimpe vers lui et ouvre le feu. Je vois immédiatement des flemmes, tout en subissant les coups de son mitrailleur arrière. Soudain il plonge vers le sol. Nous tournons un moment au-dessus de l'épave en feu avant de rentrer à court de carburant. Nous apprîmes que nous avions abattu un de ces redoutables Stuka".

Dans le même temps, le Captain Kenneth A. Quirk et le Lieutant Hendrik J. Burger sont envoyés attaqués des véhicules sur la route Gazala-Tobrouk. Le Hurricane Mk I (V7862) du Lieutnant Burger est rapidement touché par la Flak et le pilote est contraint à un atterrissage forcé. Quirk décide alors de se poser immédiatement afin de récupérer son camarade. Après une installation compliquée, l'un assis sur les genoux du second, le Hurricane redécolle sous les coups de feu adverse. Le Captain Kenneth A. Quirk recevra immédiatement la DSO, tandis qu’un télégramme arrive, peu après, pour prohiber toute action de ce style sous peine de sanctions.
La suite de la journée se résume à des attaques de véhicules adverses.

Lorsque la nuit tombe, les états du 1 Squadron SAAF font mention d'une victoire : un Ju 87, un Hurricane perdu (V7862) et deux endommagés (V7756 et V7355), quoique sans perte humaine, même si peu de pilotes savent qu'avant la fin de l'année les deux tiers d'entre eux auront été tués en opération.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par 300St_Magnifico le Lun 12 Aoû - 20:57

Je note le 20 août comme mon officiel retour de congé estival!

_________________
avatar
300St_Magnifico
Tenente
Tenente

Messages : 461
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Mar 13 Aoû - 17:10

Slotté en CR42 avec Magnifico.

Pim's, es-tu vivant ?

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Mar 13 Aoû - 18:25

J'ai eu le Sergente au téléphone, il sera là mardi. En CR42.

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Mer 14 Aoû - 14:56

Bonjour,

Les briefing sont à jour.

A noter que des précisions supplémentaires / screenshot des cibles et situation du front seront postés prochainement.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Mar 20 Aoû - 22:35

Bonsoir,

Désolé pour la mission, j'ai mal organisé la mission des Fiat CR 42, j'aurai dû prévoir une possibilité de ravitaillement. J'essayerais d'implanter cette possibilité aux prochaines. Voir prévoir un système de patrouille par durée.

Si vous avez des remarques, problèmes à signaler ne pas hésiter. C'est la première, donc le moment de débusquer les incidents à corriger aux prochaines.

Ne pas hésiter à signaler ici
http://jv69.net/forum/viewtopic.php?t=5762

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Jeu 22 Aoû - 9:55

Salut

Désolé de ne répondre que maintenant, absent hier. Je précise, par ailleurs, que je serais aussi absent ce week-end, donc si questions ou besoin de précision le faire avant samedi matin ou à partir de lundi.

Tout d'abord, merci pour votre présence mardi, en espérant faire encore mieux mardi prochain car il est toujours agréable de retrouver des missions avec du monde des deux côtés, notamment avec une formation de 6 Ju 87. cheers

Ensuite, suite à quelques beug, merci de suivre les deux procédures suivantes pour éviter au maximum ce type de problème :
- activer le "SEOW Transferring Mission Fix" ;
- si problème de rechargement mission, quitter immédiatement sans tenter de reprendre un avion ;
- pour les infanterie à 7 000 mètres, je dois dire que lors mes test, je n'avais pas essayé de monter aussi haut, ces objets seront supprimé des prochaines missions.

Pour la durée des vols, effectivement, je me doutais, selon mes test, que trop long pour ces pauvres Hurricanes. Cependant, comme il est toujours difficile d'avoir un avis précis en off-line ou avec des IA, j'ai souhaité voir dans le cadre d'une vrai mission avec un éloignement maximum. Ceci confirme, donc pour la prochaine je ferais en sorte de me calmer un peu. J'essayerais peut-être aussi de prévoir des possibilités de ravitaillement pour certaines missions.

Concernant les Fiat CR 42, mes excuses, j'ai très mal géré l'organisation de leurs missions.

Dans tous les cas, comme indiqué, cette première était plutôt une mission test pour débusquer les éventuels problèmes et étalonner les prochaines. En ce sens, elle a parfaitement remplis son rôle.
Les prochaines seront plus intéressantes, aucune inquiétude.


Les briefing / réservations d'appareils de la prochaine seront disponibles dans l'après-midi.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par 300St_Baraz le Jeu 22 Aoû - 17:14

Les gars je désire bien sur revoler avec vous...Manfred a proposé des CR42 mais aussi cette fois des G50....je réserve des à présent un G50 mais si vous préférez les CR42 merci de me le dire afin que je modifie...
avatar
300St_Baraz
Aviere Capo
Aviere Capo

Messages : 63
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 56
Localisation : Brignoles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par F/ST300_Tempesta le Jeu 22 Aoû - 20:48

Sur ce coup, je préfèrerai faire de l'escorte en CR42 (avec un Pepe ?) et éviter de tourner en rond sur une mission de défense.
Une heure trente d'attente en circuit fermé, je renonce.

_________________

https://www.youtube.com/watch?v=djMGeDqc-BM
avatar
F/ST300_Tempesta
Capitano
Capitano

Messages : 981
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 34
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Jeu 22 Aoû - 21:37

300St_Tempesta a écrit:Sur ce coup, je préfèrerai faire de l'escorte en CR42 (avec un Pepe ?) et éviter de tourner en rond sur une mission de défense.
Une heure trente d'attente en circuit fermé, je renonce.
Salut

Encore toutes mes excuses pour le ratage complet de mardi.

Quoique cette fois-ci, l'attente sera probablement beaucoup moins longue + la nécessité de patrouiller un secteur plus important plutot qu'un objectif précis.

Néanmoins, pour les prochaines missions, j'essayerais de prévoir, lorsqu'il y'a des patrouilles de défense longue, des petites missions annexes (du style une reconnaissance ou le transfert d'une huile vers une base) rapide avec la possibilité à l'issus de reprendre un chasseur en défense du territoire pour éviter les attentes trop longue.
Ainsi, que une possibilité de ravitaillement aérien dans certains cas.

En outre, j'essayerais de prévoir quelques points observateurs terrestres (par exemple à la passe d'Halfaya) pour fournir d'éventuelles informations aériennes.

Enfin, les temps de vol seront légèrement réduit



JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par 300St_Baraz le Ven 23 Aoû - 14:39

Bon et bien je m'adapte ....je prendrai soit un CR42 soit un G50, en fonction de votre decision....
avatar
300St_Baraz
Aviere Capo
Aviere Capo

Messages : 63
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 56
Localisation : Brignoles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Ven 23 Aoû - 15:47

Bonjour,

Le briefing historique :

Mission 2 : Bombardement à l'aube

Mardi 27 août 2013

Briefing rouge et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62501#62501

Briefing bleu et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62498#62498

Première période : Du déploiement (avril – mai 1941) à El Alamein


Second épisode : bombardement à l’aube (14 juin 1941)

Si l’opération Brevity  se termine aussi rapidement que son nom, la SAAF connait encore quelques actions. Ainsi, le 21 mai, les Captain Kenneth W. Driver et Lieutnant E.A. Jarvis, lors d’une patrouille, aperçoivent un Hurricane en difficulté face à un chasseur adverse. Les deux Sud-Africains interviennent, mais ne peuvent empêcher l’ennemie de s’échapper grâce à la maniabilité et à la vitesse de son chasseur. La SAAF vient de faire la connaissance d’un de ses plus farouches adversaires, le Bf 109. Dès, le lendemain, ordre est donné de transférer le Squadron à Barrani East afin de contribuer à la couverture aérienne du HMS Aphis, rentrant de Tobrouk. Malheureusement, les appareils sud-africains sont tellement usés que seuls trois d’entre eux sont opérationnels, imposants à effectuer des patrouilles individuelles. Lorsque le Lieutnant Adriaan J. Botha décolle, en début d’après-midi, pour prendre son tour, il aperçoit une formation de Ju 87 « volant en échelon droit, avec un cap ouest. Dès qu’ils m’ont aperçu, ils ont immédiatement brisé la formation pour piquer vers la mer. J’attaque le premier… dont la descente s’accentue, il percute la surface. J’ai perdu beaucoup d’altitudes et me retrouve en dessous d’un autre… j’engage et il tombe bientôt en flemme ». Si Attie Botha revendique le premier doublé de la SAAF, la Luftwaffe signale seulement la perte d’un Ju 87 (W.Nr. 6098 « T6+GS ») de la St.G 2.


Cependant, les opérations prennent rapidement une pause lorsque les Britanniques se retrouvent confrontés à l’assaut sur la Crète. Alors que les catastrophes se succèdent avec la reprise de la passe d’Halfaya par les troupes de l’Axe, la RAF se retrouve confronté à une situation très compliquée. En effet, faute d’aérodrome utilisable pour soutenir les troupes en Crète, la seule solution consiste à envoyer des appareils depuis les bases de l’Ouest égyptien, donc aux limites de l’autonomie, notamment pour les Hurricanes qui sont contraints d’emporter des réservoirs (non largables)  sous les ailes. Selon un pilote britannique : « Afin d’alléger le poids des Hurricanes, nous devons retirer les plaques de blindages et réduire l’emport en munition. (…)  Nous avons deux réservoirs supplémentaires sous chaque aile. Celui de gauche se vide en premier, suivit du droit, d’où une qualité de vol très détérioré. De plus, les bulles d’air, résultant d’un mauvais ravitaillement ou d’un problème du système, pouvaient bloquer le fonctionnement d’un des réservoirs. Vous ne pouviez pas savoir si lorsque le premier serait vide, le second allait fonctionner. Si le droit refusait, au-dessus de la mer, c’était la fin du voyage. »
Le commandement sud-africain propose, alors, de mettre immédiatement à disposition l’ensemble de ses moyens aériens…, soit pas grand-chose. Ainsi, le Flight du 24 Squadron SAAF soit huit Maryland reçoit l’ordre de se tenir prêt malgré l’absence totale d’expérience opérationnelle sur cet appareil. Le 23 mai 1941, dix appareils décollent pour bombarder l’aérodrome de Maleme. Cependant, le Captain Danie A. du Toit est contraint de rentrer suite à un problème technique, confiant la formation au Lieutnant Charles S. Kearey. Néanmoins, si un second doit abandonner la mission (Lieutnant Miles Barnby), l’attaque menée en collaboration avec les Blenheim est un succès puisqu’au moins dix Ju 52 sont revendiqués détruits. Plusieurs missions semblables auront encore lieu occasionnant, en date du 25, la perte du « 1608 / AH304 » dont l’équipage (Lieutnant E.G. Ford, George L.W. Gill, Air Sergeant D.D. McWilliam et Sergeant T.O. Muller) réussit à sauter et à s’échapper, le 23 juin, à bord d’un navire avec 72 autres hommes. Mais, ils sont interceptés peu après par un Sous-marin italien qui oblige les Officiers à se constituer prisonniers et à les rejoindre par la nage (le Lieutnant Gill se noyant) et ordonnent aux autres de mettre le cap vers la Crète. Profitant de la nuit, ces derniers changent de direction et réussissent à rejoindre l’Égypte après 4 jours de navigation. Durant les dernières journées des 29 et 31 mai, les Maryland rejoints par les Hurricane du 1 Squadron SAAF revendiquent cinq bombardiers allemands et italiens.


Début juin, les combats quittent la Méditerranée Orientale pour se recentrer sur la frontière où les Britanniques préparent une nouvelle offensive Battleaxe. Néanmoins, au préalable, la RAF reçoit l’instruction de neutraliser toute menace aérienne en procédant à des attaques systématiques sur les aérodromes. C’est dans ce cadre que la SAAF connait le premier drame d’une longue série lorsque sept Hurricane du 1 Squadron SAAF sont envoyés sur Gambut. Arrivé au-dessus de la cible, le Lieutnant Robert H. Talbot est chargé d’assurer la couverture aérienne. L’attaque est un succès, mais au moment de fuir en direction de la mer, les pilotes remarquent que le Z4515 de Talbot émet une légère fumée. Soudain à leur horreur, l’appareil bascule brusquement et s’écrase en mer, entraînant dans la mort le premier as de la SAAF.
Dans le même temps, les premiers renforts commencent à arriver avec le 12 Squadron SAAF, sur Maryland et le 2 « Flying Cheetahs » Squadron SAAF. Même si ce dernier est encore en cours d’entraînement sur le nouveau Tomahawk, son C.O., le Captain Douglas H. Loftus reçoit l’instruction de rejoindre en détachement le 1 Squadron SAAF avec six autres pilotes vétérans d’Afrique de l’Est.


Le 14 juin 1941, la RAF décide de frapper un grand coup, à l’aube, contre les aérodromes avec trois formations : la première composée de six Hurricane du 73 Squadron RAF et un Maryland du 24 Squadron SAAF doit attaquer Gazala North, la seconde avec six Hurricane du 1 Squadron SAAF et un Maryland du 24 Squadron SAAF vise Gazala South, enfin la dernière avec six Hurricane du 274 Squadron RAF et un Maryland du 24 Squadron SAAF sur Derna. Les premiers appareils décollent, à 04h39, mais seulement trois d’entre eux, ainsi que le Maryland rentrent, un pilot étant capturé (Pilot Officer R. Chatfield) et deux autres s’écrase et meurt dans le désert (Flying Officer G.E. Goodman ; Flight Sergeant J. White). La troisième formation se perd, peu après le décollage, suite à la perte du Maryland et rentre se poser. Les Sud-africains partent, eux, à 05h15 depuis Sidi Barrani. Là encore, la mauvaise visibilité à des conséquences négatives et finalement seules le Maryland « 1609 / AH301 » (Lieutnant F.C. Newbord ; Second Lieutnant Charles C. Gordon ; Air Sergeant Reginald E.O. Giles et Paul W. de Beer Bothma) et le Hurricane « V7831 » (Captain Kenneth W. Driver) arrivent au-dessus de Gazala. Cependant, les Allemands sont avertis et la Flak entre en action, puis soudain, un Bf 109 est aperçue. Celui-ci, piloté par l’Oberleutnant Ludwig Franzisket (3./JG 27), engage immédiatement Driver dans un face à face où les deux appareils sont endommagés. Si le Driver doit sauter, l’allemand a encore le temps d’attaquer le Maryland et de l’abattre, seul le Lieutnant F.C. Newbord réussissant à quitter l’appareil. Les deux Sud-africains sont capturés.
La journée se termine, décidément, mal puisqu’à 19h10, trois Hurricane Mk I du 1 Squadron SAAF décollent pour patrouiller le secteur de Rabia. Vers 20h05, une formation de Ju 87 est engagée, mais immédiatement après les Bf 109 E-7 du 1./JG 27 leurs plongent dessus. Si le Lieutnant A.A. Webb réussit à s’échapper, les Lieutnant Adriaan J. Botha (V7809) et Ralph V. Christie (V7818) sont abattus et tués dans le combat. Deux victoires sont, effectivement, revendiquées par les Oberleutnante Hugo Schneider et Wolfgang Redlich.

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par 300St_Magnifico le Ven 23 Aoû - 20:07

Bon je mets qui en 42?

_________________
avatar
300St_Magnifico
Tenente
Tenente

Messages : 461
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par JV69_Manfred le Mer 28 Aoû - 15:18

Salut

Tout d'abord, merci pour votre présence hier. Comme d'habitude, si des remarques, problèmes, commentaires divers, ne pas hésiter.

Sinon, deux remarques par rapport à la petite discussion avec les rouges :
- pour le nombre de pilote, côté rouge, je suis bien conscient du problème. J'espère qu'avec la fin des vacances... De même, si quelqu'un connait une escadrille rouge ne pas hésiter ;
- pour l'affichage du cap. C'était une propose de PA_Dore hier pour tester, à vous de voir. Si cela pose, effectivement, un problème réelle pour lire le cap sur les instruments à bord des avions britanniques, on repassera au système habituel.

Par ailleurs, c'était très agréable ce petit vol avec une très grosse formation de Ju 87 (malgré l'organisation compliqué), ainsi que l'attaque de la gare de Sollum. Cela faisait un moment que je n'avais plus fait un vol pareil.


Enfin, le programme de la prochaine (informations historiques à venir prochainement)

Mission 3 : Opération Treacle (août 1941)

Mardi 3 septembre 2013

Briefing rouge et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62615#62615

Briefing bleu et réservation appareils : http://jv69.net/forum/viewtopic.php?p=62613#62613

JV69_Manfred
Leutnant
Leutnant

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par 300St_Pimsello le Mer 28 Aoû - 16:34

C'était une mission bien sympathique au coté de la formation des Junkers au cours de laquelle nous n'avons pas eu de mauvaise rencontre. (Les seuls rencontrés et pris en chasse par nos Cr-42 nous ont été subtilisés par les 109 sur zone... Rolling Eyes )
Nous avons donc essayé de participer au straffing pour éviter de repartir bredouille, mais nous avons tous eu beaucoup de soucis avec la turbulence dans les basses couches; rendant l'avion BEAUCOUP moins contrôlable. Ainsi qu'une rencontre avec un train indestructible Wink 
en tout cas merci pour ces missions!

_________________

" Chi contro a dio gitta pietra, in capo gli ritorna"
" Qui jette une pierre dans le Ciel, elle lui retombe sur la tête"
avatar
300St_Pimsello
Maresciallo di Terza Classe
Maresciallo di Terza Classe

Messages : 389
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitation série missions : la SAAF en Méditerranée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum